Sites Inria

English version

Circulation

CD - 25/04/2014

Mesurer, modéliser et prévoir le trafic routier

L’équipe NECS a déployé à Grenoble un outil expérimental pour la régulation et la prédiction du trafic automobile en positionnant des capteurs sous le bitume.

Le Grenoble Traffic Lab ou GTL est un centre de collecte de données routières en temps réel (données issues de magnétomètres, caméras, etc.). Il vise à recueillir des informations sur les infrastructures et la circulation afin de lutter contre les embouteillages, réguler les flux et optimiser le réseau routier sur la rocade sud de Grenoble.

Issu d’un partenariat régional, public et privé, GTL a été développé par l'équipe-projet NECS (Networked Controlled Systems, Systèmes Commandés en Réseau) commune entre Inria, et le GIPSA-Lab, une unité mixte du CNRS et de l'université de Grenoble.

La nuit du 23 avril 2013, l’équipe a investi la rocade sud de Grenoble, en compagnie de la start-up Karrus et de la Direction interdépartementale des Routes du Centre-est pour y installer des capteurs sans fil. Enfouis à quelques centimètres sous le bitume, répartis le long de la rocade, ils fournissent à GTL des signaux de trafic macroscopiques tels que des flux et des vitesses.

L’équipe NECS recueille, détecte et agrège ces informations en temps réel ; elle utilise en plus des données simulées, afin de valider les modèles et de tester les dispositifs de régulation des accès à la rocade. Au final, la plateforme permet de développer des algorithmes de prédiction et de contrôle du trafic routier.

NECS a également créé un logiciel de démonstration incluant les développements de modélisation les plus pointus.

Mots-clés : Trafic Capteurs sans fil Modélisation

Haut de page

Suivez Inria