Sites Inria

English version

Disparition

(*) - 14/05/2018

Disparition de Michel Combarnous

© Université de Bordeaux

C'est avec une grande tristesse qu'Inria a pris connaissance du décès de Michel Combarnous survenu le jeudi 10 mai, à l'âge de 77 ans. Professeur reconnu de mécanique et énergétique et membre de l’Académie des sciences, il a présidé le conseil scientifique d'Inria de 1996 à 1998. Il fut président de l'université Bordeaux 1 de 1996 à 2001.

Michel Combarnous eut un parcours très riche d'universitaire : il débuta son activité de chercheur en travaillant sur la mécanique des fluides et les transferts de chaleur et de masse principalement en milieu poreux. Dans la seconde partie de sa carrière, il se consacra à l'étude de problèmes d'écologie et d'énergétique générale (consommation d'énergie à l'échelle mondiale, consommation d'énergie solaire par des activités humaines mobilisant biomasses végétales et animales, développement d'énergies renouvelables...).

À coté de ce parcours d'enseignant et de chercheur reconnu, il mit son énergie et son talent au service de notre pays en assumant des responsabilités très importantes qu'il serait difficile de lister tant elles sont nombreuses mais parmi lesquelles on peut mentionner : la première présidence de l'université Bordeaux 1, la direction scientifique du département SPI "Sciences Pour l'Ingénieur" du CNRS, la direction de la recherche au ministère de l'Éducation nationale. Durant sa carrière, il reçut de nombreuses distinctions : officier de la Légion d'honneur, commandeur des Palmes académiques ; il fut également correspondant de l'Académie des sciences et membre fondateur de l'Académie des technologies.

Il croisa plusieurs fois la route d'Inria et son soutien a été sans faille pour l'institut, notamment, au niveau national, en assumant la présidence de son conseil scientifique et au niveau régional en soutenant avec conviction et efficacité la candidature du site bordelais pour accueillir un nouveau centre de recherche (préfiguration de Inria Futurs). D'un point de vue très opérationnel, il œuvra avec force de conviction pour l'acquisition du site du Haut-carré par l'université sur lequel une partie du bâtiment du centre de recherche Inria Bordeaux - Sud-Ouest est bâtie. Il fut sans aucun doute l'un des artisans majeurs de l'implantation d'Inria dans le Sud-Ouest.

Celles et ceux qui ont eu le plaisir de le croiser ont pu apprécier ses grandes qualités tant scientifiques qu'humaines, notamment son énergie communicative et garderont une belle image de Michel Combarnous.

Inria souhaite s'associer à la peine de sa famille et lui adresse ses plus sincères condoléances.

Mots-clés : Disparition Bordeaux Futurs Université

Haut de page

Suivez Inria tout au long de son 50e anniversaire et au-delà !