Sites Inria

English version

Sport

Mediathena – CD (*) - 16/09/2019

Ambiciti pivote de l'environnement vers le sport

La startup créée en 2016 pour proposer une ambitieuse application d'analyse en temps réel de la pollution atmosphérique et sonore, s'est découvert deux ans plus tard un potentiel inattendu dans le monde du sport. Elle s'intéresse désormais à tout ce qui permet l'analyse de la "fan experience" des supporters !

L'entrepreneuriat est une aventure, qui nécessite pour les créateurs d'une startup d'avoir une vision et de savoir garder le cap. Mais il arrive que les réalités ou les évolutions du marché incitent les porteurs du projet à pivoter, et donc à changer de direction pour faire avancer l'activité et ajuster le modèle économique. C'est ce qu'il s'est passé pour Ambiciti , une application créée en 2016 avec le soutien d’Inria et du fonds européen Digital cities  de l'Institut européen de l'innovation et de la technologie (EIT).

Analyser l'air et le bruit

«  Ambiciti est née d'une idée d'Inria consistant à ajouter de nouvelles fonctionnalités à l'application existante SoundCity » , se souvient Pierre Béal, PDG et cofondateur. « Cette appli, lancée avec succès en 2015 avec le soutien de la ville de Paris, était uniquement consacrée à la mesure des bruits environnants auxquels étaient exposés les utilisateurs et utilisatrices. L'idée était de mesurer aussi leur exposition à la pollution atmosphérique. »

Pour ce faire, la nouvelle startup est cofondée par des acteurs aux profils différents et complémentaires. D’abord, trois chercheurs d’Inria : Valérie Issarny et Pierre-Guillaume Raverdy sont des experts de l'Internet des objets et des systèmes distribués, Vivien Mallet s’intéresse au traitement combiné des simulations et observations environnementales. Ils s’associent à Pierre Béal, l'un des créateurs de la société Numtech , spécialisée dans les systèmes de surveillance et de prévision de la qualité de l'air, ainsi qu’à un médecin spécialiste de la santé publique et cofondateur de The Civic Engine aux États-Unis, Rajiv Bhatia.

Ensemble, ils mettent au point une application, tirant parti à la fois des technologies de modélisation de la qualité de l'air et des systèmes de mesure du bruit par le biais d'un smartphone , précédemment développés par Inria pour SoundCity

Notre système innovant est capable de trouver le microphone dans un appareil connecté, de le calibrer et de récupérer des données de qualité , explique Pierre Béal. Il n'y a aucun souci pour ce qui concerne la protection de la vie privée, puisqu'il collecte uniquement des données anonymisées et des moyennes de décibels. Jamais de mots !

Focus sur les supporters

Ambiciti parvient à vendre sous licence ses technologies à des institutions et des industriels qui souhaitent les utiliser à des fins de recherche. Entre autres exemples, le zoo d’Helsinki et le Forum Virium Helsinki , service innovation de la ville d’Helsinki, emploient depuis l'an dernier une technologie Ambiciti pour étudier les bruits de la ville à proximité du zoo et jauger leurs impacts potentiels sur le bien-être des animaux. Mais pour percer, la startup fait le choix de revoir son positionnement. Elle négocie son virage mi-2018.

Au-delà du monde de la recherche, les cofondateurs se sont en effet aperçus que leurs développements disposaient d'un réel potentiel dans l'univers du sport. Et plus précisément pour tout ce qui peut aider les clubs sportifs (football, rugby...) « à valoriser et à monétiser de larges bases de supporters, aussi bien dans les stades qu'à distance » , détaille Pierre Béal. On appelle cela la "fan experience" , en écho à l'expérience utilisateur (UX, pour "user experience" en anglais).

Mesures d'audience et animations

Parmi les nouvelles technologies, le jeu sonore TeamShout  proposé en mode freemium , gratuit pour les jeux, et payant pour les options avancées : il s'appuiera sur une analyse des bruits générés par tous les utilisateurs lors des matchs, et permettra par exemple aux clubs d'effectuer des classements des meilleurs publics, de récompenser les supporters méritants ou bien de lancer des défis entre supporters .

Pour les clubs, le premier avantage consiste à pouvoir effectuer de nouvelles analyses d'audience globales, dans le stade, à la maison ou dans les bars, qui font cruellement défaut aujourd’hui. Un autre bénéfice est d'obtenir des informations permettant de décorréler les liens qui sont souvent abusivement faits par les annonceurs entre audience et résultats sportifs : l'expérience montre en effet que c'est rarement le cas. Sans compter la possibilité d'adresser des notifications et des offres ciblées et pertinentes à la "fan base" pendant les arrêts de jeu ou les mi-temps, via une plate-forme dédiée au marketing digital, la TeamShout Club .

Reste maintenant à occuper le terrain ! L'application TeamShout sera lancée sur les principaux sites de téléchargement (Google Play et App Store ) lors des prochains championnats de France de rugby et de football, en 2019 et 2020. Et des adaptations locales sont en cours de préparation pour les prochains championnats en Allemagne, au Royaume-Uni et en Italie.

Mots-clés : Sonore Sport Application Environnement Startup Ambiciti Fan experience

Haut de page

Suivez Inria