Sites Inria

English version

Levée de fonds

AB - 24/11/2015

La start-up Therapixel lève 600 000 euros

Therapixel

Therapixel, start-up Inria fondée en 2013, vient de réaliser une levée de fonds 600 000 € pour le développement commercial de "Fluid", son logiciel d’imagerie médicale en bloc opératoire commandé à distance par des capteurs de mouvements.

De nombreux investisseurs ont décidé de favoriser l'édition par Therapixel de logiciels pour les établissements hospitaliers : start-up Inria créée au sein du centre de Sophia Antipolis en 2013, Therapixel voit donc ses solutions d'imagerie médicale soutenues par une levée de fonds de 600 000 euros auprès de PACA Investissement (fonds de co-investissement de la région PACA avec le soutien financier de l'Union européenne), Var Business Angels, Créazur, CPG (Conseil plus gestion) et enfin du fonds d'amorçage IT-Translation qui avait déjà participé au premier tour de table effectué par la société.

Cofondée par deux chercheurs Inria, Olivier Clatz et Pierre Fillard, lauréate du concours i-LAB 2013 organisé par le ministère de l'Enseignement et de la Recherche ainsi que Bpifrance, Therapixel propose notamment la technique innovante de navigation médicale "Fluid" : celle-ci permet au chirurgien en cours d'opération de faire monter sur un écran les images médicales dont il a besoin sans avoir à retirer ses gants. Par un langage des gestes très ergonomique, le chirurgien peut ainsi naviguer rapidement dans le dossier d’imagerie du patient en salle d’opération et avoir accès à toutes les données pour son intervention.

L'innovation et l'internationalisation semblent être les maîtres-mots de cette nouvelle capitalisation. Pour Olivier Marrot, gérant des FIP Entrepreneurs Capital Provence chez CPG, « Therapixel marque l’entrée du monde digital dans le bloc opératoire » . Symbole et pionnier de la généralisation de l'imagerie médicale dans les blocs opératoires, Therapixel va également pouvoir travailler à la standardisation et au déploiement outre-Atlantique de "Fluid". Olivier Clatz, cofondateur de la start-up, le confirme ainsi :

Cette levée de fonds va servir à accélérer notre développement commercial dans trois directions :  la poursuite des actions directes auprès de nos clients en France, le développement de notre réseau de partenaires commerciaux en Europe et la prospection aux États-Unis en vue d'une commercialisation de nos produits avant la fin de l'année 2016.

Mots-clés : Start-up Olivier Clatz Imagerie médicale Levée de fonds Sans contact Therapixel

Haut de page

Suivez Inria