Sites Inria

English version

Collaboration

SCM Inria Bordeaux - Sud-Ouest (*) - 27/09/2019

De la recherche au prototype, témoignage d’une collaboration entre une startup et une équipe-projet

Startup Mieuxplacer Startup Mieuxplacer - © Robin Finance

Ingénieur en mathématiques appliquées de formation, Matthieu Sénéchal a cofondé la startup Mieuxplacer il y a trois ans, une plate-forme qui vise à démocratiser le conseil en gestion du patrimoine en développant des algorithmes de recommandation. Cette jeune société, qui s’est orientée vers la recherche opérationnelle en développant elle-même certaines technologies, a fait appel à l’expertise du centre de recherche Inria Bordeaux - Sud-Ouest, et plus spécifiquement à celle de l’équipe-projet RealOpt commune à l’université de Bordeaux, Bordeaux INP et le CNRS, pour améliorer ses outils existants et proposer une solution adéquate à ses utilisateurs.

Le cahier des charges était clair : résoudre un problème combinatoire qui fasse correspondre un profil utilisateur à un type de produit financier. C’est cette quête de réponse optimale que la startup Mieuxplacer est venue chercher auprès de François Clautiaux, responsable de l’équipe-projet RealOpt. Ensemble, ils ont défini les améliorations à apporter à la programmation algorithmique déjà existante. 

À partir des propositions en modélisation mathématique de celui-ci, Rémi Duclos, ingénieur Inria, a développé trois méthodes de résolution et en a testé la robustesse. Un challenge technique pour ce dernier, car il s’agissait de solveurs et d’un langage sur lesquels il n’avait jamais travaillé dans un domaine qui lui était également inconnu : le secteur financier. Au-delà de la montée en compétences, c’est le facteur humain qui a primé dans cette collaboration :

Nous avions face à nous des techniciens expérimentés aux connaissances informatiques poussées. C’est agréable d’avoir affaire à des gens qui savent ce qu’ils veulent. Nous leur avons apporté une expertise en modélisation combinatoire avec une approche lexicographique, ce qui n’avait jamais été fait. Dans le domaine de la finance, il est rare de faire appel à des techniques d’optimisation en nombre entier. Nous avons l’impression d’avoir répondu à leur demande et à leur service de manière satisfaisante.

explique Rémi Duclos.

Le prototype et son rapport d’analyse ont été livrés au bout de deux mois et intégrés à la plate-forme. Les discussions ont été engagées en janvier 2019 pour la livraison d’un prototype fonctionnel à la fin du premier semestre.

Un succès pour Matthieu Sénéchal, le directeur de recherche et de développement de Mieuxplacer :

Je suis content de la manière dont s’est déroulée cette collaboration et de la rapidité avec laquelle nous avons travaillé. Pour une startup, c’est un réel avantage.

Haut de page

Suivez Inria