Sites Inria

English version

Projet de territoire

Pauline Tardy-Galliard - 5/03/2018

GREAT : Le projet lauréat pour l'action ''Territoires d’innovation de grande ambition''

projet-GReat GReat - © Grenoble Alpes Métropole

L'innovation est au cœur de l'identité du territoire métropolitain grenoblois depuis 150 ans. Son écosystème, fondé sur un travail de concert entre l'université, la recherche et l'industrie, avec le soutien de l’État et des collectivités, est reconnu bien au-delà des frontières nationales.

Le projet GREAT (GREnoble Alps Together) de la métropole grenobloise dont Univ. Grenoble Alpes est partenaire a été sélectionné parmi 117 projets dans le cadre de l’Appel à manifestation d’intérêt national "Territoire d’innovation de grande ambition" du Programme d’investissements d’avenir de l’État.

Sous l'impulsion de Grenoble-Alpes Métropole, des acteurs de l'enseignement supérieur et de la recherche (Univ. Grenoble Alpes, Commissariat à l'énergie atomique et aux énergies alternatives, Centre hospitalier universitaire...) ont joint leurs forces à celles de grands groupes industriels (Orange , Schneider Electric , Vicat , Engie , Transdev ...) et d'acteurs citoyens tels que le Centre de culture scientifique, technique et industriel de Grenoble, l'Hexagone-Scène nationale arts sciences ou la société coopérative et participative La Péniche . 

Ensemble, ils ont élaboré le projet GREAT (GREnoble Alps Together) en réponse à l'Appel à manifestation d'Intérêt "Territoire d'innovation de grande ambition" du Programme d'investissements d'avenir .



"L’économie du partage pour la ville en transition "

Pour répondre aux défis posés par la congestion des villes, la pollution et le changement climatique, le projet GREAT s’appuiera sur l’économie du partage pour développer des innovations d’usage en lien avec les citoyens. Trois plates-formes seront mises en place :

  • Une plate-forme numérique, la crossdatathèque , réunira l’ensemble des données prélevées sur le territoire. Elle sera gérée par entreprises, citoyens et services publics. L’analyse des données permettra de créer de nouveaux services pour les citoyens ;
  • Un réseau s’appuyant sur des fablabs pour mettre des outils de créativité et de prototypage à disposition des citoyens et entrepreneurs ;
  • Un civic lab regroupera des expertises en sciences humaines et sociales, numérique et concertation citoyenne pour favoriser l’appropriation d’innovations territoriales.


Ces plates-formes se concentreront en priorité sur les thématiques de la mobilité (voiture partagée), de l’énergie (efficacité énergétique dans l’industrie et le bâtiment, développement des énergies renouvelables et smart grids ) et de la santé (faire du citoyen un acteur de son exposition à la pollution).

Mots-clés : Ville; transition; énergie; Grenoble; Métropole; partage

Galerie vidéo

Haut de page

Suivez Inria tout au long de son 50e anniversaire et au-delà !