Sites Inria

English version

Start-up

25/10/2018

XScalibur la start-up facilitant la gestion du multi-clouds

Christophe Gourdin est ingénieur de recherche et développement au sein de l’équipe-projet Spirals* du centre Inria Lille – Nord Europe. Ces derniers mois, il a troqué sa casquette de développeur pour celle de porteur de projet de start-up. XScalibur devrait voir le jour en janvier 2019. Elle proposera aux entreprises une plate-forme innovante de gestion multi-clouds.

Un projet né d’OCCIware

Christophe Gourdin

XScalibur est issue d’OCCIware, un projet de recherche et développement autour du cloud porté par l’équipe-projet Spirals, et qui a fait l’objet d’un « investissement d’avenir » de 5,5 millions d’euros. « J’ai intégré Inria en tant qu’ingénieur de recherche et développement sur ce projet dont l’objectif était de créer une chaine d’outils logiciels pour gérer toute ressource en tant que service », se souvient Christophe Gourdin. « J’y ai apporté mes compétences en cloud computing et développement de logiciel. À la fin d’OCCIware, en novembre 2017, avec Philippe Merle, chercheur Inria, nous avons eu l’idée de créer une start-up et travaillons dessus depuis janvier 2018. »

Une plate-forme de gestion multi-clouds

XScalibur est donc un éditeur de logiciel. Elle développe une interface de gestion de ressources et de services des différents fournisseurs de cloud. Il s’agit d’un produit deux en un qui permet à la fois de concevoir et manipuler les différents clouds, mais aussi de représenter graphiquement toute une infrastructure multi-clouds. « Toute la technologie est basée sur des modèles, utilisés pour résoudre des problèmes complexes, comme le multi-clouds. Nous proposons de les représenter, sous forme graphique avec des diagrammes. Cela permet de bien structurer la conception d’une infrastructure complexe, de limiter les risques d’erreurs et de valider sa conception. » Un outil qui pourrait révolutionner le travail des développeurs : « Ils utilisent des scripts mais ont rarement une vision globale des infrastructures. Avec l’interface graphique, ils voient tout de suite les liens entre les différentes ressources ou services. »

Cette double fonctionnalité est l’atout de XScalibur par rapport à la concurrence. « Il existe des produits de gestion de clouds, sous forme de formulaires mais sans diagrammes graphiques. D’un autre côté, il y a un des outils de diagrammes mais sans capacité à gérer ou manipuler les infrastructures du cloud », précise le porteur de projet.

Des services hétérogènes

Pour les entreprises qui utilisent plusieurs solutions de cloud, le produit XScalibur a plusieurs avantages. Il offre plus de sécurité en limitant le risque d’erreurs dans la conception des différents clouds. Il rendra plus productif les utilisateurs et les systèmes de déploiement. XScalibur permettra également de suivre et prévoir les coûts des différents fournisseurs. Enfin, le logiciel aura aussi la capacité de gérer les désastres : si un site tombe en panne, il sera possible de reproduire l’infrastructure sur un autre cloud et de redémarrer un autre site dans une autre technologie. « Notre challenge : représenter graphiquement dans un environnement homogène des services hétérogènes », résume Christophe Gourdin.

Un accompagnement par Inria

Pour lancer son entreprise, l’ingénieur est accompagné par le service transfert et innovations (STIP) du centre Inria Lille - Nord Europe. Il a également reçu un financement d’EIT Digital qui lui a permis de recruter un ingénieur spécialisé en développement de logiciel et deux stagiaires de fin d’étude. Un business développeur a rejoint l’équipe en septembre 2018. « Nous sommes dans la première phase de construction du produit. Nous avons un MVP (produit minimum viable). Nous avons fait les études de faisabilité. Désormais, je commence une étude qualitative auprès de clients régionaux pour voir s’ils montrent un intérêt pour le produit. Et j’ai eu plusieurs retours positifs. »

Le porteur de projet participe également au programme digital start-up d’Inria qui lui permet de suivre des cours de création d’entreprise à l’École de Management de Lyon (EM Lyon). Le but : candidater au concours national d’aide à la création de start-up I-lab d’ici la fin de l’année. Christophe Gourdin espère par ailleurs faire une levée de fonds très prochainement et a rejoint l’incubateur Serre Numérique, à Valenciennes. « Ils ont des liens étroits avec des écoles de design d’UX. Cela nous aidera à enrichir l’ergonomie de la plate-forme et permettra de concevoir un logiciel au plus proche des utilisateurs. »

Une commercialisation prévue en 2019

Si tout se passe bien, XScalibur devrait donc arriver sur le marché en début d’année prochaine. « Nous allons commencer avec des entreprises locales, spécialisées dans le retail notamment. Et nous visons l’international par la suite. » Il faut dire que la start-up se lance dans un marché en pleine expansion : les logiciels de gestion de multi-clouds pèsent actuellement 900 millions de dollars dans le monde et devraient atteindre 3,6 milliards en 2021.

*l'équipe-projet Inria Spirals est commune avec l'Université de Lille au sein de l'UMR 9189 CNRS-Centrale Lille-Université de Lille − sciences et technologies, CRIStAL.


Mots-clés : Start-up Spiral project-team Cloud

Haut de page

Suivez Inria tout au long de son 50e anniversaire et au-delà !